COUCOU... ME REVOILOU !!!

                    4 interminables mois se sont écoulés depuis que j'ai décidé de partir (avec Napo dans mes valises). Évidemment, par sa faute, j'ai eu droit a un excédent de bagages. Enfin... sa faute, c'est surtout la mienne. Je n'avais qu'à limiter la liste des amis a qui faire cadeau de mes "oeuvres" surtout que j'avais (retenez bien le : j'avais !) un éditeur en France. Donc, première étape chez mon éditeur Ebook (Wood Ebook Paper) pour présenter mon polar "Vacances en eaux troubles" et me présenter à la presse locale pour un article et une photo dans "Sud-Ouest Charente". Comme nous étions à Cognac, Napo a tenu à visiter les chais de Rémy Martin : Impressionnant !!! Napo a beaucoup aimé (surtout la dégustation). Heureusement que ce n'est pas lui qui conduisait le petit train qui nous a fait visiter le domaine. Il a beaucoup insisté pour que j'achète la cuvée spéciale Louis 13 destinée au marché chinois, mais à 3600 euros la bouteille, faut en vendre des Napo !!! J'ai pas craqué et il a dû se contenter de la bouteille offerte par mon éditeur qui, soit dit en passant, ne c'est pas foutu de ma pomme ! (Enfin... c'est une expression, parce qu'avec les pommes c'est du Calvados que l'on fait. On fait aussi du cidre mais, Napo aime moins). Toujours est-il qu'après une bonne nuit de sommeil, nous étions frais et dispos pour attaquer la route en direction de Paris où nous étions attendus au salon du polar des "Blancs Manteaux" par mon éditrice papier (Irène Pauletich Édition) pour 4 autres enquêtes de Napo. Suite à cet "immense succès" j'avais décidé de m'octroyer quelques vacances, Napo étant impatiemment attendu au quatre coins de France. C'est à partir de là que tout a basculé ! Il y a d'abord eu mon papa qui a décidé de nous quitter sans prévenir... puis mon éditrice papier qui suite à des problèmes de santé cesse ses activités. Conclusion : je n'ai plus de papa et plus d'éditeur en France ! La différence c'est que le dernier peut se remplacer.

     Je vous passe tous les détails liés à ces évènements et me revoilà, enfin, de retour au Québec où j'espère pouvoir prendre quelques vacances avant l'hiver. Napo a cependant insisté pour que je ne m'endorme pas trop sur mes lauriers. Ses fidèles lecteurs attendent la parution de sa sixième enquête qui devrait s'intituler (je vous le donne en primeur) : "Rendez-vous avec la mort".

À très bientôt.

P.S. Si vous avez dans vos connaissances un éditeur qui voudrait rencontrer Napo, n'hésitez pas à lui communiquer notre adresse mail : mich.penn@yahoo.fr

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau