Os à M'Ouelle

    

     Avec cette 5ème enquête de Napoléon Cavana, Michael Penn effleure le monde des manipulations génétiques. Les lieux sont authentiques mais ce roman étant une fiction (du moins, nous l'espérons) le nom du village a été volontairement changé pour protéger l'anonymat de ses habitants, bien que…

***

     Un squelette dans la rivière ça peut être un accident. Deux, ce n'est pas de chance direz-vous mais sept, ça n'fait vraiment pas sérieux.

     Après avoir reconstitué le tas d'os retrouvés dans la Ouelle, la police dû se rendre à l'évidence : ces squelettes n'appartenaient pas à des disparus québécois.

     Lorsque sur une idée de Napo, ils eurent la certitude qu'un des morts était un touriste belge, où chercher? Le squelette avait-il traversé l'Atlantique à la nage, dans une valise, par avion ou l'homme avait-il été trucidé ici? Était-ce la maffia ou une bande criminalisée qui avait pris la Ouelle pour un dépotoir?

     Toujours est-il que si vous décidez d'aller à la pêche aux saumons, évitez de mettre les pieds dans l'eau et si vous avez la chance d'en attraper un, vérifiez qu'il n'ait pas les yeux bleus…

***

Extrait :

        Qu'est-ce tu fais ? T'aurais-tu mangé un pain sur la tête ? Hurla Pierrot.

     – J'les r'mets à l'eau ! T'avais qu'à pas me faire craire qu'y z'étaient cannibales…

     – C'est pas ce que j'ai voulu dire, coupa Pierrot.

     – Et l'histoire de ton infirmière, c'est pas vrai,  p't'être !

     – Quand j'ai dit que des pêcheurs s'étaient fait bouffer un doigt, heu… j'voulais dire qu'y s'étaient fait mordre,

c'est tout !

     – Ouais, bé moé, plus j'les observe et plus j'trouve qu'ils ont les dents bien trop longues et bien trop affûtées

à mon goût ! Y'en a même un, j'ai trouvé qu'il me regardait d'un drôle d'œil. J'crois même qu'il avait les yeux

bleus, t'sais comme la fille à Vladimir, le Russe qu'habite l'ancienne maison des Roy. T'sais, celle que les gars du

village y z'appellent la sorcière !

     Napo était plié de rire.

Manquait plus qu'une sorcière !

     – Martin, ta ligne ! J'crais ben qu'ça mord.

     Martin sortit son couteau suisse de sa poche, l'ouvrit et, d'un coup sec, sectionna son fil de pêche devant les

yeux médusés de Pierrot.

     – J't'ai dit qu'j'en voulais plus ! Rien qu'à l'idée qui pourraient s'nourrir des charognes transportées par la

rivière, berk ! J'ai envie de dégueuler.

     Napo remarqua un important remous en aval.

     – Regardez, là-bas ! Fit-il fièrement en montrant du doigt un arbre couché dans l'eau.

     – Pfff… c'est encore eux, souffla Pierrot.

    Il prit un caillou qui traînait sur l'herbe et le jeta en direction du remous. Lorsque la pierre frappa la surface de

l'eau, l'imposant bouillonnement se déplaça d'un coup hors de la fosse.

     – Vous pensez qu'il y en avait combien ? Questionna Napo.

     Pierrot et Martin répondirent en chœur :

     –  Au moins une bonne trentaine.

     –  Martin, tu penses qu'y bouffaient quoi ?

     –  J'sais pas et j'veux pas l'savoir !

     Napo, qui n'avait pas quitté l'arbre des yeux, fit remarquer aux deux hommes que quelque chose semblait

flotter entre deux eaux.

     – Vas'y voir toi, dit Martin à Pierrot. Moi, je range mon matériel et je rentre à la maison. J'crais ben qu'ma

saison d'saumons est foutue.

     Napo, un peu gêné et ne voulant pas être la cause de la déception du saumonier, resta à ses côtés pour lui

tenir compagnie pendant que Pierrot longeait la Ouelle vers l'objet flottant.

     – Nom de Dieu ! Hurla-t-il. C't'un cadavre !

     – Manquait plus qu'ça ! Quelle sorte ? Cria Martin avant d'ajouter : "J'savais ben qui fallait pas qu'je les

bouffe".

     – J'crais ben qu'c'est un macchabée comme nous autres.

*****

Format : livre de poche. 276 pages

Prix : 15$can + frais port. Promotion : expédition gratuite (Canada) pour les 100 prochaines commandes.

*********************************************************************************************

                   Pour commander en Amérique du Nord (format papier), veuillez suivre le lien ci-dessous :

                                        http://www.michael-penn.com/contact.html

                   et remplir le bon de commande auquel nous donnerons suite rapidement.

*********************************************************************************************

                           Pour commander en Europe ou télécharger au format PDF,  veuillez suivre le lien ci-dessous :

Acheter Napo pète les plombs !

      

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau